Notes sur Boris Barbasch


Fils ainé de Schmuel et Klara, et frère de Agatha, il est né le 23 Fevrier 1874 à Odessa. Très tôt, il part étudier à Bruxelles ou il arrive à l’âge de 18 ans. Il fréquente l’Institut Supérieur de Commerce et l’ULB. Le voici à cette époque:

Boris barbasch bruxelles 1897

Il participe activement à toutes sortes d’activités intellectuelles. On le voit comme un des participants aux Congrés Sioniste:

First World Zionist Congress delegates
Photo de Boris au 1 congres sioniste




En 1900 il est membre de la Société Royale Belge de Géographie:


Il parait comme participant au banquet en honneur  de Emile Verhagen le 24 Fevrier 1896, comme écrivant dans une revue de poésie (Revue Mauve) ou il signe en  1898 un article sur la Vie Intelectuelle en Russie. En 1897 il formule l’intention d’aller en Palestine et écrit à l’Alliance Israélite Universelle à Paris. 

Le voici en Palestine en 1899:

Boris barbasch en Palestine 1899

En 1900, son nom parait comme le revendeur de l’Echo Sioniste à Odessa:

Echo sioniste 5 mars 1900 se vend chez boris barbasch

En même temps (Janvier 1900) on note que la misère touche le peuple juif de Odessa:

Echo sioniste 20 janvier 1900 miser juive a Odessa


En 1905 il est de retour à Odessa.  Il est témoin du pogrom de Novembre 1905 et envoit au Jewish Colonial Trust de Londres un "rapport/appel à l’aide" sur cet évènement:


lettre de boris sur la crise a odessa en novembre 1905 W1843-28






Son père Samuel envoit en même temps un autre rapport concernant les pertes financières subies:


En 1913, parait dans un journal local la nouvelles suivante:

nouvelle concernant Boris

Voici une traduction approximative:

Boris Barbash, le fils du propriétaire de la banque Barbasch, a engagé un chauffeur de taxi Ivan Anutov pour se rendre sur le site de Mikhailovsky, et de là à Arcadie et revenir à la ville, mais a refusé de payer le montant convenu. Ensuite, le chauffeur de taxi a intenté une action contre le passager pour 19 roubles, tant pour la conduite que pour la journée perdue. Le demandeur est resté dans la cellule du juge pour être présent lors de l'audition de l'affaire. Le juge de paix, après avoir interrogé le témoin, a accordé au chauffeur 3 Roubles 20 k et des coûts 1 Rouble 30 k ». 

Publié dans le journal "Odessa Leaf", 23 (10) juillet 1913.


Plus tard en 1917, Boris s’établit à Shanghai ou il conduit de front plusieurs affaires. Il habitait dans la Concession Française de Shanghai:

Pendant les années de guerre il eu un rôle éminent dans le HICEM et s’occupait de réfugiés juifs. Il a travaillé pour le HICEM entre 1937 et 1939 (La HICEM (Hebrew Immigrants Aid & Sheltering) est une organisation internationale juive fondée en 1927 qui avait pour but l’évacuation des juifs menacés de tous les pays d’Europe. Le bureau central européen était basé à Paris jusqu’en 1940 avant de s’installer temporairement à Marseille puis à Lisbonne).



Voici deux photos de Boris Barbasch à Shanghai en 1941:

Boris a shanghai
Boris et Bronia a shanghai en 1941



Il est mort à Shanghai le 9 Fevrier 1945. Son épouse Bronia a légué tous ses papiers  au YIVO Institute for Jewish Research qui se trouve à New York :



 

En 1947, son épouse Bronia envoie cette photo montrant la détresse dans la quelle elle vivait à Shanghai:

Bronia a shanghai en 1947


Son épouse Bronia Issaevna Barbasch, quitte Shanghai et arrive aux Etats-Unis le 24 Mars 1949. Elle ira vivre à Miami et  décède le 30 Décembre 1989 à  Dade, Florida. Sa dernière résidence était à Deerfield, Illinois, ZIP code 60015. Son social security number est 350-26-6278 .

 



tea© Joao Schwarz Da Silva 2020